La nouvelle aide à l’embauche profitera aussi aux apprentis en Mastère !

L'apprentissage : ce qu'il faut retenir

Coup de pouce financier, limite d’âge repoussée, droit du travail assoupli…

IGC fait une mise au point sur les détails de la réforme de l’apprentissage

Avant décret officiel, nous souhaitons faire une mise au point sur ce qui a réellement été annoncé au sujet de la réforme de l’apprentissage ! 

Le 4 juin, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a annoncé différentes mesures immédiates dont l’objectif est d’éviter la baisse importante, prévisible, du nombre d’apprentis et de soutenir cette voie de formation professionnelle qui avait atteint un niveau historique l’année dernière avec 370 000 contrats signés en France, soit une hausse de 16% ! 

“Parmi les mesures annoncées figurent des aides à l’embauche pour les entreprises et des aides à la recherche d’emploi pour les jeunes. Ces mesures vont mobiliser au total 1 milliard d’euros. »

Ce qu’il faut retenir : 

 

  • Une mesure pérennise une disposition prise pendant le confinement : les jeunes qui n’ont pas pu signer de contrat du fait de la crise ont jusqu’à six mois pour trouver un contrat d’apprentissage. 

 

  • une aide exceptionnelle est instaurée pour l’embauche d’apprentis. Son montant est de 5 000 euros pour les moins de 18 ans et de 8 000 euros pour les alternants majeurs. Elle sera ouverte du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 aux entreprises qui embauchent des alternants, sans distinction de niveau, du CAP à la licence professionnelle. Elle sera sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés. Les plus grandes entreprises (7 000 environ) devront justifier d’un taux de 5 % d’alternants dans leurs effectifs d’ici 2021, au risque de devoir rembourser l’aide. L’embauche d’apprentis représentera un coût quasi nul la première année, allant de zéro euro pour les moins de 21 ans jusqu’à 175 euros par mois pour les plus de 21 ans, précise le ministère.

MISE A JOUR DU 23 JUILLET 2020

  • Les parlementaires ont élargi cette mesure aux apprentis préparant un titre professionnelle allant jusqu’au niveau 7 (Bac+5) .
 
  • Cette aide, initialement réservée aux apprentis, a également été élargie aux contrats de professionnalisation ! Pour les contrats de professionnalisation en revanche, seules les personnes préparant “un diplôme ou un titre de niveau licence professionnelle ou inférieur” y seront éligibles.
 
Un décret viendra préciser les conditions et les modalités de versement de cette prime !

En savoir plus sur IGC

Contactez-nous






  • +50
    Professeurs
    et professionnels
  • +4800
    Etudiants
    diplômés depuis 1986
  • +200
    Offres de stages
    et d'emplois par an
  • 22
    Elèves
    par classe en moyenne